Victor Hugo

Elle est gaie et pensive
elle nous fait songer 
À tout ce qui reluit malgré de sombres voiles,
Aux bois pleins de rayons, aux nuits pleines d’étoiles.
L’esprit en la voyant s’en va je ne sais où.
Elle a tout ce qui peut rendre un pauvre homme fou.
Tantôt c’est un enfant, tantôt c’est une reine.
Hélas ! quelle beauté radieuse et sereine !
Elle a de fiers dédains, de charmantes faveurs,
Un regard doux et bleu sous de longs cils rêveurs,
L’innocence, et l’amour qui sans tristesse encore
Flotte empreint sur son front comme une vague aurore,
Et puis je ne sais quoi de calme et de vainqueur !
Et le ciel dans ses yeux met l’enfer dans mon coeur !
Victor HUGO (1802-1885)

L’amour

Tu penses souvent a lui, mais il a déjà tourne la page , et il papillonne avec d autres , fait le joli coeur, fait des promesses qu il ne tiendra pas , et leur faire croire qu il est le prince charmant .
Qu il a connu un amour pur avec toi , alors qu en réalité, il s’est amusé avec tes sentiments , il doit bien rire de sa duperie.
Mais un jour il sera pris a son propre jeu , aimera vraiment et sera rejeté et peut être comprendra t il le mal qu il a fait .
Il vit sa vie comme si tu n avais jamais existé comme si tu n avais été qu un grain de sable qu on balaie d un coup de main .
Il a l amour facile et oublie facilement , il n a jamais dû verser aucune larme sur cet amour grain de sable .
A ces yeux , il n existe plus cet amour, a t’ il seulement existé?????


Lilirose.